Chères amies coureuses, chers amis coureurs.

J’avais le trouillomètre à zéro
et n’ai dormi que d’un œil,
mais au petit matin,
à nous deux Amiens.

En deux temps, trois mouvements,
je me suis lancé,
un trèfle à quatre feuilles
glissé dans mon short.

Dans le rythme en cinq sec,
malgré six fois dix ans !
Si tu m’crois pas,
Hé, t’ar ta gueule à la récré !

Même bottés de sept lieues,
ces coureurs-là, neuf fois sur dix,
ne connaîtront pas
la journée de 8 heures.

Pour celui-là,
la preuve par neuf ?
Sur le coup de 10 heures,
froid, soif, crampes…

Reste le mantra
comme une blague d’enfant :
tu peux porter un bas, deux bas, trois bas,
onze bas, on’s’bat, on’s’bat.

Au pic du soleil p’tit coup d’moins bien.
Cherche pas midi à quatorze heures,
y’a qu’à mettre un pied d’vant l’autre,
un pied d’vant l’autre, un pied d’vant l’autre.

Et vingt fois sur le métier
remets ton ouvrage,
comme un 45 tours rayé : un pied d’vant l’autre crrr,
un pied d’vant l’autre crrr, un pied d’vant l’autre crrr…

Patrick Piquart au championnat de France de 100k à Amiens kilomètre 50Il n’y a pas cinquante manières de s’y prendre
pour courir un cent bornes :
un pied d’vant l’autre et un pied d’vant l’autre
et un pied d’vant l’autre…

En un mot comme en cent,
j’n’avais plus l’temps d’attendre 107 ans,
alors je l’ai refait,
maintenant.

Mille mercis à toutes celles qui m’ont encouragé
à prendre soin de moi.
Grâce à elles, grâce à vous,
j’vous l’donne en mille ?!

Sexagénaire
et centbornard.

Mais où est Vincent ?

Après l'arrivée sans Vincent

Où,dites-vous ?

Après l'arrivée avec Vincent

À lire dans la Gazette à damier du CA Béglais n° 18 été 2021 pages 6 et 7.

Section athlétisme

Ils sont coachés par Frédéric Carayon, Vincent Chantrel, Hélène Boutier, Christophe Francolon, Sylvain Merlo et Franck Haguenin.

Ils étaient prêts, ils étaient impatients !
Le feu vert a été donné et les mois de juin et juillet ont été des feux d'artifice pour les athlètes et leurs coaches.

Dans la Gazette à damier n° 18 de l'été 2021 retour sur les championnats et meeting où les athlètes du CA Béglais Athlétisme ont brillé

20 juin

(1) Pauline Dussiau et Margot Carayon lors des 800 m ont été sélectionnées pour les championnats de France Espoir à Caen.

(2) Roland Landron devient Champion de Gironde à la marche athlétique sur 10000 m.

27 juin

(1) Capucine Landron prend la médaille de bronze lors des championnats de la Nouvelle Aquitaine en marche athlétique à Agen.

(2) Jérémy Laroquette vole sur les côteaux de Bouliac, et remporte la victoire sur les 10 km.

(3) Cyrille Gavoille bat tous les records de lancer au meeting de Mérignac.

Tout au long du mois de juillet les meetings et courses se sont enchaînés

 Le 4 juillet, 3 équipes de cabistes participent à l'Ekiden de Villenave d'Ornon.

Le 11 juillet, Philippe Avezou est champion de France de sa catégorie dans le Val d'Isère sur KV.

Le 14 juillet 2 cabistes Baptiste Anim et Océane Daviaud gagnent le Trail de Cudos et Christelle Mathias assure une 4ème place.

Dans la Gazette à damier n° 23 de janvier 2022 les photos des meetings et courses où les athlètes du CA Béglais Athlétisme se sont illustrés

Toutes ces compétitions, championnats et meeting n'auraient pas pu avoir lieu sans nos juges !

Véronique et Xavier Delrieu, Laurent Lafond, Patrick Piquart, Thierry et Martine Watrice, Laurence et Lison Thomas, Philippe Kebbat.

À lire dans la Gazette à damier du CA Béglais n° 14 mars 2021 pages 6 à 8.

Zoom sur la section athlétisme

Déjà 1 an que notre section a été mise en lumière ! Durant cette année, de mars 2020 à aujourd'hui, que s'est-il passé dans la section ?

La pandémie de la Covid-19 est arrivée et l'ensemble de la famille de l'athlétisme (dirigeants, officiels, entraîneurs, passionnés...) a été bouleversé comme tous les autres sports.

L'athlétisme étant un sport « extérieur », le nombre de licenciés a moins diminué que dans d'autres sports. Le CAB Athlétisme maintient son nombre d'adhérents et nous en sommes extrêmement satisfaits.

La section a dû fermer ses portes pendant plusieurs semaines, et notre calendrier de compétitions a été bouleversé :

  • annulation de la Foulée Béglaise au printemps 2020,
  • annulation des inter-clubs,
  • annulation des championnats de France de cross alors que la section présentait 10 athlètes à Montauban,
  • annulation des compétitions pistes, des meetings.

Il a fallu savoir faire preuve d'adaptation. Les entraîneurs et dirigeants de la section ont su très vite rebondir et rester positifs pour permettre de maintenir l'activité :

  • les entraîneurs donnent des conseils individuels à leurs athlètes afin qu'ils continuent à s'entraîner autour de chez eux (téléphone, groupes Facebook, Instagram, WhatsApp),
  • les entraîneurs organisent leur séance par groupe de 6, distanciation, masques, gel, selon le protocole sanitaire sur la piste Duhourquet et parfois au Parc de Mussonville,
  • les dirigeants échangent en visioconférence, par mails, par sms.

Ne pas rompre le contact, en aucun cas.

Tous nos athlètes savent que nous, entraîneurs et dirigeants sommes là pour eux !

Dans la Gazette à damier n° 14 de mars 2021 zoom sur la section athlétisme du CA Béglais

À la rentrée de septembre 2020, la section a ouvert une section baby athlé. Elle compte actuellement 8 enfants qui apprennent à courir, sauter, lancer, dans un esprit de jeux ludiques.

Dans la section, nous sommes très dynamiques. De nombreux dirigeants ont pris des responsabilités au Comité de Gironde d'Athlétisme et à la Ligue Nouvelle Aquitaine d'athlétisme.

Aujourd'hui, athlètes, entraîneurs, juges et dirigeants attendent avec impatience de pouvoir épingler à nouveau un dossard à leur maillot, de s'affronter avec les autres clubs, de juger sur des compétitions. Nos organisations de Cross-country et de courses sur route de 10 km et 5 km nous manquent mais nous serons plus forts dès que le feu vert sera donné.

Malgré cette grande épidémie, le sérieux de tous dans la section nous a permi d'obtenir pour l'année 2020 le Label club Piste et le Label club Hors stade.

II faut toujours garder espoir pour l'avenir, et on ne doit jamais se résigner.

Dans la Gazette à damier n° 14 de mars 2021 zoom sur la section athlétisme du CA Béglais

Dans la Gazette à damier n° 14 de mars 2021 des photos des atlètes de la section athlétisme du CA Béglais

323 jours que notre activité tourne au ralenti. 323 jours que les mesures sanitaires et cette crise mondiale du Covid 19 nous empêchent de pratiquer tout sport de façon normale comme nous le faisions encore il y quelques mois… 323 jours que nous sommes privés de notre sport. En effet, l’Athlétisme ne déroge pas à la règle avec une diminution de 17% de son nombre de licenciés total l’Athlétisme est touché de plein fouet par cette crise. Plus de 55 % des associations, d’après le Monde, déclarent avoir prévu des conséquences économiques dans les 6 mois. 

Cette crise a engendré une coupure inattendue des événements sportifs programmés pour certains depuis quelques mois et notamment de notre Cross National de Bègles. Notre association a donc dû encaisser ce coup dur et se relever comme beaucoup d'autres clubs.

Le club se devait donc de trouver des solutions pour ces licenciés afin de préserver leurs esprits de compétition. Nous avons donc dans le respect des normes sanitaires imposées par le Gouvernement organisé des “petites compétitions” entre les membres du club. Même avec les contraintes sanitaires, les contraintes météorologiques, le CAB souhaite entretenir l’esprit de compétition de ses licenciés car il est important de conserver malgré les circonstances notre esprit sportif. Le CAB souhaite également organiser le Cross de Bègles sous la forme d’un Cross départemental. En effet, nous en avons fait la demande auprès des fédérations et du comité départemental de Gironde. Nous souhaitons vraiment vous montrer que l’entièreté du club du CAB reste soudée malgré la crise que nous traversons. Vous avez besoin du CAB et le CAB a besoin de vous.

En effet, les pertes en termes de performances pour vous, les pertes financières et sociales mettent en danger notre sport et notre association. C’est pour cela que nous luttons pour essayer de continuer notre activité tout en respectant les règles sanitaires de plus en plus restrictives. Mais sachez, que malgré la crise sanitaire que l’on traverse le CAB reste la grande famille qu’il a toujours été et vous apporte à vous licenciés, coach, juges ou encore bénévoles tout son soutien durant cette période difficile.